Défis futurs pour l'Enseignement professionnel et la Formation dans le secteur vert.


Chavet1. Résumé du projet.
Les secteurs de l'agronomie doivent aujourd'hui relever de nouveaux défis et pour y répondre les structures des entreprises vont devoir subir de nombreux changements et les formations des jeunes vont devoir s'y préparer.
Le projet CHAVET, dans le cadre d'un partenariat européen, veut découvrir à quelles mutations les formations qualifiantes vont devoir anticiper et s'adapter afin qu'il y ait adéquation entre les contenus de formation et les besoins nouveaux et futurs du secteur.
Au sein de 23 pays de l'Union européenne, les responsables des centres de formation agronomiques regroupés au sein d'Europea International (association regroupant toutes les écoles d'agronomie en Europe), en partenariat avec les formateurs, les étudiants, les représentants des entreprises et des milieux professionnels du secteur vont mener une réflexion afin d'établir un diagnostic des nouveaux besoins en particulier dans les domaines

  • de l'environnement et des changements climatiques,
  • des structures et du fonctionnement des entreprises,
  • des politiques et des systèmes de formation,
  • de la culture de la jeunesse
  • de la culture des consommateurs, de la société.

Dans 13 évènements internationaux (conférences, écoles ouvertes, réunions) auxquels participeront les différents acteurs, l'interaction entre ces domaines sera discutée et les conséquences pour le développement du secteur seront identifiées et analysées afin de proposer des pistes en réponse aux défis à relever.
CHAVET se veut une "étude de la Communauté" permettant d'intégrer la dimension européenne dans les activités de formation du secteur et de mettre les structures et les contenus de formation en adéquation avec le besoins identifiés afin de répondre aux défis qui nous attendent d'ici 2020.